Par Pervenche Beurier via Medi(a)merica, 

Nombreux sont les acteurs de l’industrie cinématographique qui se plaignent du manque de transparence des grandes plateformes de VOD sur leurs chiffres d’audience.

Netflix, notamment, argue que sa stratégie repose avant tout sur le nombre d’abonnés : c’est ce chiffre qui compte pour mesurer son succès. Peu importe qu’un même abonné regarde un seul show ou des dizaines, il rapporte autant d’argent à la plateforme. En outre, Netflix n’a pas à divulguer ses résultats à de potentiels annonceurs puisque son modèle ne repose pas sur la publicité. Cette discrétion est d’ailleurs bien utile quand il s’agit de négocier avec les chaînes ou les studios pour acquérir leurs programmes.

Ceux-ci se sont donc tournés vers des sociétés indépendantes – par exemple LUTH Research à San Diego ou Symphony Advanced Media à San Francisco – qui proposent diverses solutions pour mesurer les taux d’audience des plateformes VOD. Nielsen, le plus ancien service de mesure d’audience, semble ne pas s’être adapté assez vite. La société fait payer très cher des données qui ne prennent pas bien en compte les nouveaux écrans. En outre ses règles de confidentialité sont si strictes qu’elles ne permettent pas d’avoir une vision précise du marché. Seuls les détenteurs des droits d’un programme peuvent avoir accès à ses chiffres d’audience.

Dans ce contexte, la fusion de deux instituts spécialisés dans les mesures de consommation des medias, Rentrak et ComScore, va changer la donne. Le premier collecte les données des VOD, box-offices et décodeurs, tandis que le second analyse les comportements sur Internet. La nouvelle entité née de cette fusion pourra donner à ses clients des indications précises qui reposeront sur des échantillons bien plus larges que ceux utilisés par les autres instituts d’analyse.

ComScore mesurera les comportements des consommateurs sur plus 260 millions d’ordinateurs, 160 millions de téléphones, 95 millions de tablettes, 40 millions de télévisions, 120 millions de plateformes VOD et 40 000 écrans de cinémas. Les compagnies indépendantes se basent sur des échantillons de 20 000 à 30 000 personnes ; et Nielson analyse 40 000 foyers pour les audiences TV.

With Rentrak Merger Complete, ComScore Plans To Disrupt Media MeasurementVariety, 01/02/2016
How Netflix measures successBusiness Insider, 01/02/2016
These startups think they’ve finally cracked Netflix’s secret streaming numbersBusiness Insider, 13/01/2016