Justine GIRERD
Justine GIRERD
Pourquoi j’ai choisi de m’inscrire à la Chaire ?

Passionnée par l’ensemble des industries culturelles, en particulier le cinéma, et ayant fait un stage dans la publicité, j’étais de plus en plus intriguée par le secteur des médias et par ses opportunités.
La Chaire m’a alors semblé être idéale pour découvrir plus en profondeur ce secteur extrêmement riche, au sein d’un groupe d’étudiants passionnés cherchant eux aussi à trouver leur voie.

Ce que la Chaire m’a apporté

Bien que marqués par le Covid19, les six mois de Chaire ont été très intenses et stimulants. La Chaire s’est particulièrement bien adaptée, et nous avons pu continuer à rencontrer des professionnels des médias au sein de visioconférences, me faisant aborder certains secteurs (le jeu vidéo, l’édition ou le conseil en média par exemple) ou certains métiers auxquels je n’aurais sans doute pas prêté attention sans la chaire.
Par ailleurs, dans un moment de forte mutation sectorielle, l’approfondissement du streaming vidéo grâce à mon mémoire de recherche a vraiment constitué un déclic pour moi en terme d’orientation professionnelle ; et cela notamment grâce aux professionnels inspirants que j’ai pu rencontrer dans ce contexte.

Ce que j’apprécie dans la Chaire

La Chaire est une belle opportunité à la fois d’affiner son projet professionnel et de s’insérer sur le marché du travail, et à la fois de rencontrer d’autres étudiants partageant les mêmes centres d’intérêts et la même passion pour le contenu. A cet égard, je trouve que la volonté de créer un esprit de promo fort est aussi une des grosses forces de la Chaire, car même dans un contexte peu idéal, se rassembler autour d’expériences communes reste une envie et une possibilité.

Clément PITORRE
Clément PITORRE
Pourquoi j’ai choisi de m’inscrire à la Chaire ?

Il s’agissait du meilleur moyen pour acquérir une expertise dans le domaine des médias.
Passionné de cinéma et de jeux-vidéo, la Chaire Média & Digitale se présentait comme un moment incontournable dans ma scolarité pour comprendre, analyser et réfléchir aux enjeux et problématiques actuels et futurs rencontrés par l’industrie des médias.
À travers la Chaire, ce fut alors l’occasion de rencontrer des professionnels du milieu et d’acquérir des connaissances globales sur l’ensemble du secteur.

Ce que la Chaire m’a apporté

La Chaire m’a permis d’aller au-delà de ma passion et de découvrir d’autres industries pour lesquels je portais moins d’intérêt, tel que l’édition et la musique.
La Chaire m’a aussi permis de construire une représentation globale et logique du fonctionnement des acteurs des médias en France (indépendant ou interdépendants) que ce soit à une échelle économique, business ou politique.
C’est ce grand paysage que j’ai pu construire, aidé par le mémoire qui nous jette au cœur des mutations du secteur.

Ce que j’apprécie dans la Chaire

La Chaire est avant tout un lieu d’échanges et de rencontres. D’échanges, car il réunit des passionnés qui sont constamment désireux d’élargir leurs connaissances. De rencontres, car il nous met en contact direct avec des acteurs majeurs du monde des médias. C’est cette diversité des industries représentées qui donne à la Chaire tout son charme. Et malgré que nous ayons été la promotion COVID, cette proximité et ces échanges ont pu être maintenus jusqu’à un certain niveau.
La Chaire est aussi un endroit dynamique, où les étudiants participent continuellement à la vie de la Chaire, et ce, dès la première semaine. Entre le média de la Chaire tenu par les étudiants, Tempo, et tous les événements et rendez-vous existants – ou qui ne demandent qu’à être mis en place – la Chaire tente déjà de faire de nous des acteurs du milieu.

Floriane ROBERT
Floriane ROBERT
Pourquoi j’ai choisi de m’inscrire à la Chaire ?

Issue de cursus littéraire, j’ai développé très tôt une certaine sensibilité aux médias, en tant que supports de dialogue et d’échange, mais aussi en tant que fenêtres sur le monde. J’ai vu la Chaire comme une opportunité de faire mûrir mon projet professionnel. Je l’ai aussi vue comme une spécialisation qui me permettrait d’aller beaucoup plus loin sur des thématiques que j’apprécie.

Ce que la Chaire m’a apporté

Au gré des rencontres et des expériences, j’ai pu confirmer l’appétence initiale que j’avais pour le secteur des médias. Chose notable, j’ai aussi pu élargir mes horizons sur d’autres branches des médias. La Chaire m’a permis de me découvrir un intérêt pour la radio et pour la presse que je ne soupçonnais pas, puisque je me concentrais initialement principalement sur l’édition et sur l’audiovisuel. Par ailleurs, grâce au travail de mémoire, j’ai pu prendre du recul sur les ambiguïtés des médias et sur les défis auxquels ils sont confrontés. En cela, la chaire a pu compléter l’option cinéma-audiovisuel que j’avais suivie en prépa, qui était davantage axée sur l’esthétique.

Ce que j’apprécie dans la Chaire

Bien que cette année ait été marquée par l’annulation de nombreux événements de la chaire, le séminaire de rentrée et la conception du mémoire ont constitué deux moments forts de ma scolarité à l’ESSEC. La liberté qui nous a été accordée a rendu ces projets particulièrement stimulants et je pense en garder un souvenir fort longtemps après ma diplomation.

Promo 2018-2019

Suzanna LORENZ
Suzanna LORENZ
Pourquoi j’ai choisi de m’inscrire à la Chaire ?

Passionnée de cinéma et à terme, j’aimerais être productrice. J’ai voulu faire la chaire car je ressentais le besoin de resituer l’écosystème cinématographique dans celui de l’industrie des médias en général.
En effet, il me semblait que les enjeux propres à la filière cinéma s’ancraient dans un univers plus large, et que pour comprendre les bouleversements actuels dans cette industrie, il me fallait prendre du recul.

Ce que la Chaire m’a apporté

Ces six mois ont été extrêmement riches, et m’ont permis d’avoir une vision stratégique des mutations du secteur. Ils m’ont poussée à m’intéresser à des univers comme le jeu vidéo, les opérateurs télécom par exemple, que j’ai trouvés passionnants.
Le mémoire a également été l’occasion d’approfondir réellement un sujet (pour moi le sujet de la protection des données des citoyens européens et l’enjeu pour GAFAM et entreprises européennes), et de faire le lien avec l’ensemble des médias dans une perspective stratégique axée sur les enjeux de l’Internet et du numérique.

Ce que j’apprécie dans la Chaire

Faire la chaire a aussi été une manière de tester mon projet professionnel. J’en ressors grandie, avec une idée plus précise de la manière dont je veux construire mon parcours et aussi avec une meilleure visibilité des possibilités qui s’offrent à moi. J’ai pu prendre du recul et j’envisage maintenant d’avoir une expérience en stratégie pour enrichir ma vision du secteur cinéma et pouvoir rebondir dans cette industrie avec, peut-être, des opportunités professionnelles plus intéressantes.

Promo 2017-2018

Thibault GIRY
Thibault GIRY
Pourquoi j’ai choisi de m’inscrire à la Chaire ?

Musicien de formation, j’ai très tôt voulu m’orienter vers l’industrie musicale. Après deux expériences professionnelles dans les services musicaux innovants, je me suis tourné vers la Chaire pour acquérir une vision plus globale du marché et rencontrer des personnes passionnées comme moi et partageant le même intérêt pour les médias et les contenus.

Ce que la Chaire m’a apporté

La richesse et la diversité des sujets évoqués ont considérablement élargi mon champ de vision et ma compréhension des médias. J’ai pu m’ouvrir à de nombreux secteurs d’activités et rencontrer des acteurs prépondérants des industries des médias avec lesquels je n’aurais probablement jamais interagi sans la Chaire.
La nécessité de réaliser un travail de recherche rigoureux, extrêmement documenté et structuré lors de la rédaction du mémoire m’a permis en parallèle d’acquérir des connaissances poussées sur de nombreux enjeux du digital et de la data.

Ce que j’apprécie dans la Chaire

La Chaire nous offre des opportunités extraordinaires comme visiter les plus grands studios d’animation hollywoodiens ou encore participer au Festival de Cannes. Le fait de partager ces moments avec des étudiants au moins aussi passionnés et enthousiastes que moi a contribué à rendre cette expérience incroyable et unique.

Promo 2016-2017

Thomas Wittenmeyer
Thomas Wittenmeyer
Pourquoi j’ai choisi de m’inscrire à la Chaire ?

Passionné par le cinéma et les jeux vidéo, j’ai réalisé un premier stage dans la distribution de films qui m’a fait découvrir que passion et travail pouvaient être conciliés. J’ai alors souhaité rejoindre la Chaire Média & Digital afin de perfectionner mes connaissances sur ces marchés ainsi que de construire un réseau, élément prépondérant dans une vie professionnelle.

Ce que la Chaire m’a apporté

La Chaire m’a non seulement permis d’accroître mes connaissances sur les marchés des jeux vidéo et du cinéma, mais elle m’a aussi fait découvrir les autres secteurs des médias tels que la musique ou la presse. De plus, avec son implication dans le digital, elle m’a ouvert les yeux sur les pratiques actuelles et à venir qui pourront servir dans tous les marchés, aussi bien médias que hors médias. La réalisation d’un mémoire de Chaire avec deux autres constitue elle aussi un point fort de l’enseignement, nécessitant une réflexion poussée sur un sujet précis.

Ce que j’apprécie dans la Chaire

Les marchés médias sont en pleine transformation. De ce fait, découvrir les multiples projets des entreprises, tous plus ambitieux les uns que les autres, est passionnant. Les interventions de professionnels, très enrichissantes, permettent de côtoyer des personnes de tout milieu et de confronter des visions entre marchés ou pays (grâce au voyage de Chaire aux Etats Unis). Quant au fait d’être une petite promo, cela facilite grandement la proximité entre les étudiants ainsi qu’avec les responsables de la Chaire.

Promo 2014-2015

Paloma Soria
Paloma Soria
Pourquoi j’ai choisi de m’inscrire à la Chaire ?
Issue de classe préparatoire littéraire et passionnée par les contenus médias, j’ai intégré le Programme Grande Ecole de l’ESSEC avec l’ambition de travailler soit dans l’audiovisuel, soit dans la musique. La Chaire Media apparaissait donc comme une évidence, en raison de son mémoire de recherche qui permet de se plonger dans l’étude d’une problématique média pendant un semestre entier et de ses rencontres avec des professionnels du secteur.

Ce que la Chaire m’a apporté

La Chaire Media a complétement bouleversé ma perception du secteur des médias. Avant de rejoindre la Chaire, j’étais principalement mue par mon intérêt pour le versant culturel des médias, sans réellement avoir de vision des enjeux business qui y sont associés. Aujourd’hui, grâce à la Chaire, ces deux aspects se sont combinés. J’ai non seulement pris conscience de l’impact de la transformation numérique sur les médias, mais j’ai surtout compris que les médias sont un puissant vecteur d’innovation pour l’ensemble de la société. En somme, la Chaire m’a ouvert l’esprit et m’a fait mûrir. Elle m’a, de plus, permis d’acquérir des compétences qui rendent mon profil plus attractif auprès des recruteurs, et pour cela je l’en remercie.

Ce que j’apprécie dans la Chaire

Nombreux sont les points positifs. Mais, si je ne devais en retenir qu’un, j’insisterais sur les rencontres permises par la Chaire, sur son aspect humain. Ce que j’apprécie le plus dans la Chaire est la richesse des témoignages apportés par chacun. Qu’il s’agisse de la Directrice de la Chaire, Judith Andres, des intervenants qui ont participés à nos cycles de séminaires, des entrepreneurs rencontrés pendant notre voyage d’études dans la Silicon Valley ou tout simplement des étudiants de ma promotion, je n’ai eu de cesse d’être étonnée par la diversité, l’intelligence, l’originalité et la détermination des personnes que j’ai eu la chance de côtoyer. Pour ce qui est de mes camarades, plus particulièrement, je suis impatiente de suivre l’évolution de leurs parcours respectifs dans les années à venir !