La Chaire Media et Digital

Judith Andrès
Judith AndrèsDirectrice exécutive de la Chaire
Jan Ondrus
Jan OndrusDirecteur de la recherche
Laetitia Rolland
Laetitia RollandAssistante de la Chaire

Pourquoi une Chaire Media & Digital ?

Née d’un partenariat entre l’ESSEC et la Société Générale, la Chaire Media & Digital est une Chaire de recherche et d’enseignement. Elle réunit un collectif de Professeurs de l’ESSEC et des professionnels du secteur, qui unissent leurs compétences pour créer une véritable passerelle de l’univers de la recherche et de la formation au management vers le secteur des médias, industries et activités culturelles.

La Chaire s’articule autour d’un programme de recherche et d’enseignement. Tournée vers l’international, ses objectifs sont les suivants :

  • développer une activité de veille et d’observation ;
  • développer la recherche pour analyser les fondamentaux du secteur, réfléchir sur ses problématiques, anticiper ses tendances ;
  • former de futurs managers à haut potentiel aux spécificités du secteur et à ses métiers.

La Chaire Media & Digital s’adresse aux étudiants de l’ESSEC MSc, désireux d’orienter leur carrière dans le secteur des médias et des industries culturelles.

Elle entend ouvrir un véritable laboratoire d’idées, adoptant une réflexion libre et prospective sur les défis d’un secteur au confluent des mondes culturels, économiques et politiques.

Les Objectifs

Les secteurs des médias et des nouveaux médias, introduits par le développement des produits et services numériques, font partie des secteurs les plus dynamiques dans une économie où la consommation des contenus n’a jamais été aussi importante. 

Les enjeux sont forts sur tous les aspects économiques :

  • concurrence, mondialisation, concentration, apparition de nouveaux acteurs;
  • innovations techniques, apparition de nouveaux supports ;
  • innovations de services, apparitions de nouveaux usages;
  • nouveaux modèles économiques, apparition de nouveaux modes de monétisation

Ce sont des secteurs en expansion, amenés à connaître de profonds et constants bouleversements. Il rassemble des acteurs animés par des cultures différentes : 

  • des financiers pour répondre à des besoins de financement toujours plus importants
  • des créateurs de contenus, souvent artisans d’une économie de prototypes
  • des Etats qui défendent les politiques culturelles et l’influence de leurs pays 
  • des opérateurs d’infrastructures techniques, dont le rôle continue d’être déterminant dans la mécanique et les équilibres généraux.

Le choc de ces différentes logiques entrepreneuriales rend indispensable une réflexion spécifique sur le secteur.

L’existence de cette Chaire s’inscrit également dans une demande de professionnalisation croissante d’un secteur qui s’accroît et s’industrialise.